Actualités de l'APAC « voir toutes les actualités

Témoignage

Christelle POULARD (adhérente depuis 2 mois à l'APAC)

 

Par ces quelques lignes, je voudrais faire part de mon témoignage à tous les adhérents de l'APAC et surtout aux futurs adhérents : ceux qui hésitent encore.

 

Depuis le 1er avril, j'ai constitué ma micro-entreprise, en effet je suis commerciale pour une agence immobilière. Les coordonnées de l'APAC m'ont été remises via une plaquette d'informations, par le greffe du tribunal de commerce de Lyon.

 

Avant même d'être adhérente, j'ai appelé deux fois l'APAC pour des conseils et des renseignements. La personne de l'accueil a été très agréable et m'a bien renseignée.

 

Débutant complètement dans la profession et surtout dans l'organisation de ma micro entreprise, j'ai rencontré une juriste (96 euros le RV). Le lendemain, je choisissais d'adhérer à l'APAC (300 - 96 payables en 4 fois), car le personnel est de bons conseils,  leurs compétences sont prouvées et surtout ils sont facilement joignables.

 

Sans trésorerie d'avance, l'adhésion me paraissait chère. Mais quelques jours plus tard, je recevais deux factures (dont j'ai gardé les originaux)  : une "APE" de 193,15 euros et une autre "Identification légale" pour un affichage obligatoire de 282 euros. Les deux documents étaient personnalisés, code APE, numéro SIREN, mon nom, prénom...

 

Encore une fois, j'ai appelé l'APAC, qui m'a demandé de lui scanner immédiatement les documents et m'a expliqué qu'il s'agissait de factures pour des produits non obligatoires pour un total de 475,15 euros.

 

Si je n'avais pas adhéré à l'APAC, j'aurai réglé ces factures comme demandées dans le but d'être en règle avec la législation pour ma nouvelle entreprise.

 

En ce qui me concerne, en moins d'une semaine, j'ai "rentabilisé" mon adhésion que je ne regrette pas et que je conseille à tous.